24 mars 2010

VOYAGE AU CŒUR D’UNE SAISON RUSSE

OU

PETITES SCENES DE VIES ORDINAIRES

Spectacle de lectures mis en scène, en lumière et en musique

par Agnès Le Nours, Elisabeth Oliver et Rémy Ribot.

triosaisontravnoi

La littérature russe (la poésie, le théâtre, les romans et nouvelles) nous témoigne de tranches de vie, de destins qui ne peuvent se défaire de l’identité même de la Russie et de son histoire.

Aller à la rencontre d’Alexandre Pouchkine, de Mikhaïl Lermontov, d’Anton Tchekhov, de Nicolas Gogol, de Léon Tolstoï, d’Anna Akhmatova, de Marina Tsvétaéva, d’Ilya Kotcherguine… C’est aller à la rencontre de vies simples de gens simples, de ce réalisme typiquement russe que l’on retrouve aussi bien chez les auteurs du 19ème et 20ème siècle mais également dans la littérature d’aujourd’hui.

C’est se plonger dans cette Russie qui nous laisse des écrits poignants, emplis d’humanité, de compassion, de tendresse mais aussi de dignité et d’humour sans exclure cette rudesse liée à l’âme slave.

C’est une invitation au voyage que nous vous proposons à travers sa littérature mais aussi sa musique.

C’est une invitation poétique du quotidien, une rencontre d’existences ordinaires qui ont créé des œuvres extraordinaires.

Retrouvez:

La prisonnière de Jacques POLONSKI, Le Nez de Nicolas GOGOL,

Cendrillon de Simon KIRSANOV, Deux ourses de Samuel MARCHAK,

Résurrection de Léon TOLSTOI, Un concours d’ Anton TCHEKOV

L’oiseau de la tempête de Maxime GORKI, L’oiseau d’Oleg GRIGORIEV,

Soirée d’Hiver d’ Alexandre POUCHKINE,

Journal d’une jeune fille d’ Anton TCHEKOV

Tout au bord de la mer d’ Anna AKHMATOVA, L’avenir de Valentin BERESTOV

Le journal d’un fou de Nicolas GOGOL, Vie de chien de Valentin BERESTOV

La neige de Marina TSETAIEVA,

La maison de Matriona d’ Alexandre SOLJENITSYNE

Magnétophone de Bella AKHMADOULNA,  J’aime de Vladimir MANDELSTAM

La nuit d’hiver de Boris PASTERNAK, Les machines de Roman SEF,

Les douze d’ Alexandre BLOK, Les mots de couleur de Genrickh SAPGUIR,

Le temps qui passe d’ Oleg GRIEGORIEV

Quelques extraits

Le nez, de Nicolas Gogol (extrait) 

Madame et chère Alexandra Grigorievna

J’avoue ne pas comprendre votre étrange conduite. Croyez que vous ne gagnerez rien à agir de la sorte et ne me forcerez point à épouser votre fille. Soyez assurée que je suis au fait de toute l’histoire concernant mon nez, je sais de la même façon que vous en êtes, vous et vous seule, la principale instigatrice. Sa brutale disparition, sa fuite et son travestissement, tantôt sous les traits d’un fonctionnaire, tantôt sous son apparence première, ne sont rien d’autre que l’effet de manipulations opérées par vous ou d’autres personnes s’adonnant aux mêmes nobles activités. J’estime, quant à moi, de mon devoir de vous informer que si le nez susdit n’a pas repris dès aujourd’hui sa place, je me verrai contraint d’en appeler à l’aide et à la protection des lois.

Vous assurant de tout mon respect, je n’en demeure pas moins

Votre humble serviteur

Platon Kovaliov

Deux ourses

Sur la banquise au pôle

Deux ourses rigolent:

"Oh ces étoiles

Qu'elles sont drôles!

Elles s'appellent comme nous

Mais ressemblent à des casseroles!"

Samuel Marchak

Les mots de couleur

L'herbe a des mots tout verts

Qui chuchotent dans l'air.

Le vent a des mots bleus

Qui sont parfois houleux.

Le soleil à l'aurore

A des mots rouge et or. 

Et les mots se répondent

En repeignant le monde.

Guenrikh Sapguir

Les textes sont accompagnés d'airs folkloriques slaves, de musiques contemporaines et classiques (Prokoviev, Rimski-Korsakov, Rakmaninov) du répertoire russe.

Spectacle créé dans le cadre de l'année France-Russie.

Durée : 45 minutes, 3 artistes sur scène ou au cœur du public. 

Posté par aucoeurdunesaiso à 09:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur VOYAGE AU CŒUR D’UNE SAISON RUSSE OU PETITES

Nouveau commentaire